Viviane Delefosse

Créatrice de l'association

Coordinatrice des activités et des ateliers.

Animatrice des Cercles de Femmes

Bondy, un matin de Printemps 1949, j’entre dans ce monde !

2 kg 100 née avec beaucoup de retard, pronostic vital incertain, l’on me prénomme Viviane. Cadette, je ne suis pas le garçon tant désiré pour lequel maman est restée couchée plusieurs mois. J’ai une enfance très libre. Garçon manqué. Je suis, timide  réservée, néanmoins très vive. Ma vie de petite fille sera partagée entre ce petit garçon que je ne suis pas et mon rêve d’être danseuse étoile. Je découvre la magie des arts du cirque et je voudrais être trapéziste, marcher sur un fil…

A 7 ans je pars, avec ma famille, vivre en Normandie.

Dans cette nouvelle école, je découvre ce que veut dire « la différence » : les autres enfants me jettent des pierres, me traitent de « païenne ». Je m’évade dans le rêve et mes désirs de voyage. J’aime les ballades dans la forêt, les odeurs qui s’en dégagent, la beauté des arbres, le chant des oiseaux… J’aime courir sur les berges de l’Eure, patiner à vive allure.

À cette époque, je commence à me poser des questions sur l’univers: pourquoi les étoiles, comment sommes-nous arrivés sur cette terre, tant de choses inconnues sont présentes en moi et autour de moi !
À 7/8 ans, je décide qu’un jour, j’aurai une grande maison où j’accueillerai des Enfants malheureux.

1967 Valenciennes : j’entre à l’école d’Auxiliaire Puéricultrice.

Février 1969 : obtention de mon diplôme, travail dans des crèches, pouponnières, maternités…

Avril 1970 : je rencontre Michel

Juin 1971 : Naissance de Gaëlle

Février 1973 : Naissance de  Soazic

Pendant cette période je crée des vêtements d’enfants, j’aime lire, broder, faire des balades en forêt, à la montagne, j'aime l'océan, marcher sur le sable ….

Avril 1979 : je crée, avec l’aide d’ami(e)s et le soutien inconditionnel de Michel une association '' L'' Enfant dans la Ville'', et j’ouvre ma structure petite enfance en 1981

Je peux mettre en pratique ce que je veux faire auprès des enfants dans le respect de leurs rythmes et de leur personnalité. Je découvre le travail de Françoise Dolto, Du Pr. Montagner….  Je m’intéresse de plus en plus à la psychologie de l’enfant …. Je propose des soirées débats sur les sujets touchant à la petite enfance, projette les films « la naissance sans violence » et « Shantala » de Frederick Leboyer, le bébé est une personne, exposition ''' 9 mois pour naître'''..Je mets en place des ateliers massage bébés. Par ailleurs j’organise des moments de rencontres entres femmes, mamans, grands-mères …

Cette belle aventure durera 14 ans

Un ami me parle de PNL, de kinésiologie, et plus tard des Quatre Accords Toltèques. C'est une révélation et je commence un cheminement intérieur.

1996 Je vais aider un groupe de femmes à créer une structure halte-garderie en Ariège où je vais assurer le poste d'adjointe de direction. Parallèlement,  nous accueilleront dans notre foyer deux enfants de 5 et 6 ans …. ils y resteront jusqu’à 21 ans.

Ente 1997 et 2002, j’ai la joie d’être quatre fois grand-mère.

En 2009, je relis « Les accords Toltèques » cela me parle tellement, Je prends contact avec le Cercle de Vie, ainsi commence une nouvelle page de ma vie. J’entreprends la formation Jaguar, et je fais le stage « La voie du Féminin » avec Maud Séjournant.

C’est alors que naît mon projet « Le Jardin des Lunes » et la mise en place de cercles de femmes, mais aussi l’intention de proposer des ateliers, des stages et des conférences autour du féminin, masculin, de la créativité ,avec des intervenants extérieurs …

Et pour Octobre 2016 un festival ….

Ainsi vont les saisons de ma vie......

 

 

 

 

 

Loli Laurence Viallard

Un chemin de vie sur le chemin du Temps

Nait en France, à Toulouse le 11 décembre 1965, Laurence Viallard grandit en Nouvelle-Calédonie. Après des études d’arts appliqués, à nouveau à Toulouse, elle rentre sur sa terre d’adoption et s’installe à Nouméa en 1990.

Entre la fin de ses études et son retour en Nouvelle-Calédonie elle accumule des collages : mélange de papiers de couleurs vives en à plat et de traces au crayon noir.

En 1991, Laurence expose ses collages à « La Palette », sous le nom de Tokiko, qui signifie en japonais Quelqu’un fait quelque chose.

Elle travaille comme graphiste et décide de mettre son énergie créatrice au profit de la réalité du travail dans le monde de la communication et de la publicité.

Elle fonde, en 1994 les Editions Grain de Sable. avec pour concept des petits livres pour le grand public « au prix d’un paquet de cigarette », elle développe un outil éditorial qui valorise les écrivains et les cultures du Pacifique.

Elle va pour la première fois à Pondichéry en janvier 2001 et lors de ce voyage elle retrouve sa première passion, la photographie.

En 2002, Tokiko présente une exposition de photographies, accompagnée d’un film, d’une bande son originale et de poésies :

« Entre voir, les mots des murs », au centre culturel Tjibaou, un travail de mémoire sur les graffitis des maisons abandonnées en partage avec un jeune poète kanak, Denis Pourawa.

Elle retourne à Pondichéry la même année, plongeant tout entière dans cette Inde océanique et dans l’œuvre de Sri Aurobindo et de Mère.

Elle s’y installe, acceptant de vivre entre deux « mondes » : l’Inde et la Nouvelle-Calédonie.

En novembre 2007, elle présente dans le Hall d’exposition de l’Ashram de Sri Aurobindo et de Mère une exposition en bilingue français-anglais Sur le chemin du Temps, 365 dessins parcemés de Haïku de l'année 2006 ...

En mai 2008, elle expose au centre d'Art de la ville de Nouméa, Sur le chemin du Temps, 365 dessins parsemés de Haïku de l'année 2007 ...

Depuis 2012 sur la Voie du chemin Rouge et de la beauté, elle crée des rituels, des ateliers et des cercles « SacredLink, lien sacré » offrant l’expérience de la création en pleine présence. Elle transmet dans la joie son expérience créative, spirituelle et sa connexion à son féminin sacrée pour inviter chaque femme a touché sa puissance initiatrice.

Loli, comme on la nomme à Pondichery en Inde, où elle vit depuis 15 ans, proche de l’ashram de Sri Aurobindo et d’Auroville, a traversé à nouveau les océans. Elle a sillonné la France et le Maroc à la rencontre des femmes.

Aujourd’hui, Sur le chemin du Temps, elle poursuit son chemin de rencontres, de partage et de co-création, instrument d’une volonté supérieure en action.

Organisatrice du Festival du Féminin en Inde en février 2017.

Pour découvrir son univers créatif :

http://sacredlink.blogspot.in

https://www.facebook.com/tokikololi


Sarah Lévy

*Sarah Lévy, kinésiologue depuis 20ans

formée à la méthode Tomatis, à la kinésiologie,

aux soins esseniens et au tantra

Elle suit maintenant des formations à l’Académie de la Conscience de Genève 

(www.academiedelaconscience.com)

Elle est sur le chemin de la lumière et de la conscience et offre aux personnes qui viennent vers son travail, une opportunité de faire des pas vers leur Etre divin… avec humour et justesse !

Elle découvre la gamme de soins Line Life il y a 3 ans et les utilise depuis en séance et les conseille pour intégrer le travail thérapeutique. Elle nomme sa technique « la kinésiologie quantique ».

Devant les résultats concrets, rapides et efficaces elle décide de diffuser ces produits. Elle propose maintenant des séances individuelles et des ateliers, accompagnés des produits Line Life, pour accélérer le processus de développement personnel et les prises de conscience. Elle se déplace dans toute la France et à l’étranger.